Diète ou régime ?

Quelle est la différence entre une diète et un régime ?

Un régime, c’est lorsque l’on modifie temporairement son alimentation.

La diète, c’est la mise en place d’un mode alimentaire qui s’inscrit dans un mode de vie sur le long terme. Elle peut également avoir une connotation culturelle, religieuse ou médicale.

La tentation des régimes

Les beaux jours arrivent et les publications sur des régimes tous plus révolutionnaires et farfelus les uns que les autres pleuvent dans les magazines santé et sur les réseaux sociaux. Ils sont souvent accompagnés de mots savants qui nous font croire à leur sérieux et à leur efficacité. Le pire, c’est lorsque le régime s’accompagne du témoignage d’une star. Comme si les stars étaient des références en matière de connaissance du fonctionnement physiologique et du métabolisme de notre corps. Mais nous y croyons. Nous voulons y croire car l’espoir fait vivre. Et nous essayons car nous voulons atteindre ce corps de rêve qui est vendeur pour ce type de régimes (en perdant toute objectivité et en oubliant que photoshop était aussi passé par-là).

Mais voilà, la réalité est toute différente. Pour des raisons qui nous sont propres et souvent liées à notre expérience de vie et à notre environnement sociétal, nous avons développé une relation déséquilibrée avec l’alimentation. Sans compter qu’aujourd’hui, nous voulons tout, tout de suite. Alors c’est vrai que lorsque l’on nous démontre par A + B que le régime X va nous faire perdre 10kg en 3 semaines, on a envie d’y croire.

Pour dire vrai, les régimes fonctionnent souvent. La perte de poids annoncée est réelle. Malheureusement, ces régimes drastiques ne tablent pas sur la durée. Et on ne nous dit pas que l’on reprendra rapidement tous nos kilos et souvent même plus. C’est là que le bât blesse.

Comment est-ce possible ? Pourquoi n’arrivons-nous pas à maintenir sur la durée la perte de poids d’un régime draconien ?

Le fonctionnement de notre métabolisme

De manière résumée, on peut dire que le métabolisme, c’est le fait de dégrader des molécules pour utiliser leur énergie, la stocker ou fabriquer de nouvelles molécules. En bref, notre organisme utilise tout ce qu’on lui apporte, par souci de ne jamais manquer d’énergie.

La biologie humaine repose sur la théorie de l’évolution de Darwin qui veut que les organismes évoluent au fil du temps. Ils s’adaptent. Imaginez, la terre a 4,543 milliards d’années. La vie existerait sur terre depuis 3,5 milliards d’années. Depuis tout ce temps les différents organismes, dont nous faisons aussi partie, ont traversé de grandes catastrophes et les périodes de disettes qui vont avec (air glacière, préhistoire, guerres, épidémies, famines, …). Cela ne fait que 200 ans, sur toute l’histoire de l’humanité, que notre société ne cesse de croître et plus particulièrement 70 ans (l’après deuxième guerre mondiale) que certains d’entre-nous vivent dans l’opulence alimentaire (Découvrez l’article de Alimentarium à ce sujet). Alors même si l’évolution a lieu, elle se fait lentement. Actuellement, nous ne pouvons pas lutter contre un système mis en place depuis des milliards d’années par notre organisme, pour sa survie. Il faut faire avec. Mais pour cela, il faut comprendre son fonctionnement.

Comme l’histoire nous l’explique, notre corps a appris à faire face au manque de nourriture, mais pas au surplus. Aujourd’hui, nous mangeons plus qu’à notre tour et souvent très sucré, gras et salé. L’épidémie de diabète et d’obésité ainsi que certains cancers et maladies cardiovasculaires ont explosé car notre corps n’a pas mis en place de mécanisme pour gérer l’abondance de nourriture, de manière prolongée.

Au contraire, lorsque l’on débute un régime pour perdre du poids, cela veut dire que l’on va diminuer l’apport en calories, et de ce fait, simuler une situation de pénurie alimentaire. En réponse, notre corps réagit en se disant « je connais cette situation, je vais la gérer comme une période de famine » et il va :

  • Réorganiser son activité interne pour survivre
  • Économiser les nutriments
  • Ralentir son métabolisme pour préserver ses stocks d’énergie
  • Utiliser moins d’énergie pour fonctionner
  • Stocker la nourriture qui arrivera dans les tissus adipeux

L’effet yo-yo

Sérieusement, maintenant que vous comprenez le fonctionnement de votre corps, pensez-vous qu’il est possible de tenir, toute une vie, avec un régime qui vous astreint à ne plus manger de féculents ou à ne manger que des carottes ? Bien sûr que non. Jusqu’à l’objectif de perte de poids que vous vous serez fixé, vous tiendrez, mais à terme, vous craquerez et recommencerez à manger comme avant.

Comme les régimes ne sont pas tenables sur le long terme, vous reviendrez à la même quantité de calories qu’avant. Comme le corps sera en mode « famine », il lui faudra du temps, parfois jusqu’à une année, pour revenir en mode normal. Durant toute cette période, vous aurez repris le poids perdu et même plus. C’est le fameux « effet yo-yo ». C’est un cercle vicieux qu’il faut impérativement stopper sous peine, à terme, d’atteindre l’obésité.

L’effet yo-yo a ceci de pervers qu’il va aussi vous démoraliser. Vous ressentirez la perte de poids, comme un échec. Cela vous renverra une mauvaise image de vous, et vous finirez par vous dévaloriser. La suite est logique, vous compenserez en mangeant et ainsi de suite.

Si vous avez voulu suivre un régime, c’est parce qu’au fond vous pensiez en avoir besoin. Peut-être même que vous vous trouvez actuellement en situation de surpoids. Si votre situation de surpoids n’est pas liée à un dysfonctionnement hormonal ou à une maladie, c’est que votre diète n’est pas équilibrée. C’est là-dessus qu’il faut travailler. Mettre en place une alimentation équilibrée, adaptée à vos besoins, qui vous permette des écarts de temps en temps, une vie en société et surtout, des moments de plaisir, à cuisiner, déguster et par-dessus tout, de partage.

La mise en place d’une alimentation équilibrée

Pour commencer, ne vous interdisez aucun aliment, car au final, vous finirez toujours par en remanger.

Vous pouvez consulter ici mon article sur l’alimentation équilibrée.

Limitez votre apport en sucre ajouté, les plats industriels, la consommation de viande rouge, la charcuterie, le fast food, les aliments frits, la graisse d’origine animale, l’alcool, … .

Faites la part belle à l’huile d’olive pour la cuisson, au poisson, aux crustacés, aux légumes, aux fruits entiers, aux oléagineux, aux graisses d’origine végétale et non tropicales, aux céréales complètes, aux légumineuses, aux produits laitiers natures, … .

Organisez-vous, cuisinez vos repas, prenez du temps pour vous !

Si vous cherchez des recettes, orientez-vous vers la cuisine méditerranéenne qui a fait ses preuves !

Alors comment maigrir et à quel rythme ?

Il n’y a pas de secret, pour maigrir, il faut que l’apport calorique journalier corresponde à votre besoin énergétique. Si vous mangez plus ou moins, votre corps finira par stocker et vous prendrez du poids.

  • Fixez-vous un objectif de perte de poids, au maximum, de 5 à 10% de votre poids actuel
  • Donnez-vous 6 mois pour réaliser la perte de poids
  • Mangez équilibré et varié pour ne pas vous frustrer
  • Faites-vous plaisir de temps en temps.

  • Les glucides à indice glycémique bas à moyen donnent de l’énergie, les protéines rassasient et les lipides apportent de la saveur. Ces trois macronutriments devraient composer tous vos repas.
  • Débutez une activité physique régulière qui stimulera votre métabolisme et entretiendra votre musculature. La marche est une bonne alternative pour les non sportifs ou pour ceux qui n’ont pas beaucoup de moyens.
  • Faites-vous aider par un·e professionnel·le de la nutrition, si vous en ressentez le besoin.

Recommandations

  • Mangez méditerranéen
  • Limitez votre apport en plats industriels, en sucre ajouté, en graisse saturée et en sel
  • Limitez les boissons sucrées
  • Arrêtez de fumer
  • Bougez plus
  • Faites-vous aider

Fabienne Ferrari

leffet-nutrition.ch

Lien 1 – https://www.alimentarium.org/fr/magazine/société/tensions-dans-l’industrialisation-alimentaire

Vous pourriez aussi être intéressé…

Poids de forme

Poids de forme

Quel est votre poids idéal ? Dans le blog « Diète ou régime ? » j’évoque la question du métabolisme et de...

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Régime Méditerranéen - L'effet nutrition - […] je vous l’expliquais dans mon blog « diète ou régime » , le régime c’est le fait de changer son alimentation…
  2. Les régimes sans... - L'effet nutrition - […] de cet article, je vous invite à lire l’article de blog que j’ai écris sur le thème « diète ou…
  3. Poids de forme - L'effet nutrition - […] le blog « Diète ou régime ? » j’évoque la question du métabolisme et de son fonctionnement, des dangers de l’effet…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

De l'assiette au bien-être

Des programmes adaptés parfaitement à vos besoins

+41 79 642 96 61

fabienne@leffet-nutrition.ch

Rue de Famenan 30 / 1446 Baulmes

Coaching Santé 

l'effet papillon

Copyright © l'effet nutrition 2020. Tous droits réservés.

Site réalisé par dgh web consulting

L'actualité de la nutrition

L'actualité de la nutrition

Un blog qui évolue et qui se documente pour vous donner des informations de qualités et utiles. Soyez informés automatiquement de la parution de mes nouveaux articles.

Le lien de validation vous a été envoyé par email

Pin It on Pinterest